Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 11:22

Une Kumārī est une jeune fille vénérée comme une déesse vivante au Népal.

La tradition des Kumaris (vierges en népalais) date du XVIIe siècle. Elle consiste à isoler des très jeunes filles pour les adorer. Ces déesses vivantes sont l'incarnation dans notre monde de la déesse hindoue Taleju représentées par des petites filles prépubères.

 

Vénérée tant par les bouddhistes que par les hindouistes, cet avatār de la déesse Taleju, dans sa version royale (il existe d’autres kumārī au Népal, mais celle-ci est la plus importante), est toujours issue de l’ethnie Newar.

 

Des petites filles, dès 4 ans, sont choisies parmi des milliers de candidates par un comité de prêtres bouddhistes, sur des critères physiques très précis. Chacune d'entre elles est sélectionnée au moment où elle perd sa première dent de lait et doit démissionner au moment de la puberté, pour revenir à la vie normale, tout en recevant une rente annuelle permanente. Une superstition énonçait que le mari éventuel de ces jeunes femmes devrait mourir dans les six mois suivant le mariage; mais la plupart des anciennes kumaris sont mariées et mères de famille.

 

Chaque année en septembre, lors du festival Indra Jatra, les jeunes déesses participent à un rituel au cours duquel elles donnaient au monarque régnant le pouvoir de gouverner pour l'année entière. Elles sont devenues une attraction touristique depuis l'abolition de la monarchie au Népal.

Partager cet article

Repost 0

commentaires